ATLAS RECHERCHES- ACCUEIL

En construction perpétuelle

https://www.cnap.fr/annuaire/personne/leila-payet


LEÏLA PAYET

Je me considère comme une designeuse de conscience, en sachant que j’emprunte d’une part au design social son procédé opératoire et à la conscience son état de flux d’information. Ainsi de cette combinaison apparaissent des éco-systèmes dans le sens où les espaces fonctionnent comme des mondes, des paradigmes. Pensées, par ce que je nomme être la 3ème voie : le processus de créolisation. Je souhaite ainsi questionner les normes, les jugements, les idées convenues, pour faire opérer des glissement, des déplacements en dehors des oppositions duelles et finalement créer le mouvement vers une re-fabrication des imaginaires collectifs, par le flux de mes questionnements.

Après l’obtention d’un DNSEP en 2009 à l’Ecole Supérieure d’Art de La Réunion, elle travaille en tant que chargée des collections au FRAC Réunion. Elle enchaîne ensuite des postes dans le secteur culturel à Paris et à Metz (Moselle). En 2011, son travail vidéo est sélectionné pour l’année de l’Outre-mer en France et exposé au FRAC Lorraine. A partir de 2014, elle porte des projets d’expositions au sein de l’association « Mondes du cinéma », qu’elle co-dirige, et mène différents projets d’expositions avec l’association « Le mètre carré ».Après une longue résidence de recherche artistique à la galerie « The Windows Paris », elle rentre à La Réunion en 2017. En 2018, son premier court métrage est séléctionné en compétition au FIFAM ( Festival international du film d’Amiens) puis, intègre le centre d’art de st Pierre. En 2019, elle est sélectionnée à l’exposition internationale «Borderline» à l’île Maurice au Centre d’Art The Third Dot. Elle a été Lauréate TRAME 2020 à la cité internationale de PARIS
Actuellement elle est résidente de la cité des arts de La Réunion. Elle est aussi artiste chercheure associée au laboratoire API de l’École Supérieure des Beaux arts de La Réunion. Son projet de recherche Espace Déco a récemment reçu le Label de la fondation de la mémoire pour l’esclavage.

Quelques Expositions  : En 2019 elle participe à l’exposition internationale BORDERLINE, à l’ile Maurice. Exposition collective POST-POSTER et collage urbain coopératif au Syndicat Potentiel, Strasbourg ( éditions carton pâte)// Exposition Résidence à la cité des arts (ile de la Reunion) // Vague silencieuse à l’ESA ( École Supérieure d’Arts) Réunion.  En 2018, son premier court métrage (co-réalisé avec CHA) est sélectionné en compétition au FIFAM (Festival international du film d’Amiens). En 2014, elle est lauréate Hexagone de « Femme d’outre-mer », exposition organisée par le Ministère de l’outre-mer à Paris. En 2011, elle participe à la 3ème édition de la Biennale ADCNI (océan Indien) et, la même année son travail vidéo est sélectionné pour l’année de l’Outre-mer en France et exposé au FRAC Lorraine.

Commissariat : 2019- Vague silencieuse à l’ESA Réunion 2014-2015 Conception de l’exposition « Pictogramme », centre social de Fameck avec l’association le mètre carré.Conception de l’exposition Hors-Page à l’ESA Réunion, réalisée dans le cadre du colloque Hors-champ de l’image.Conception et Mise en oeuvre de l’Evènement Vaisseaux Noirs à Florange et Nilvange en Moselle; avec l’association le mètre carré. 

Contactez-moi

Envoyez-moi un message

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer